Quand Microsoft essai d’imposer Windows 10

Quand Microsoft essai d’imposer Windows 10

Windows 10 : quand un clic sur la croix rouge n'annule pas l'installation planifiée

Mise à jours 02/06/16

 La mise à jour de Windows 10 fait à nouveau parler d’elle, encore pour de mauvaises raisons. La dernière fenêtre mise en place pour informer l’utilisateur que la migration est prête comporte en effet un « piège » : la fermer en cliquant sur la croix rouge n’annule pas son installation.

Microsoft a pour objectif de migrer un milliard d’appareils (PC, tablettessmartphones et Xbox One) vers Windows 10, dans un délai de deux à trois ans après le lancement du système (29 juillet 2015). Un objectif ambitieux et un agenda serré.Windows 10 a dépassé récemment les 300 millions d’appareils, ce qui le place plus ou moins dans le temps, selon que l’on parle de deux ou trois ans.

Seulement voilà, si ces 300 millions d’appareils en moins d’un an sont un bon score – en fait le meilleur pour un Windows à ce jour – ils ont largement profité de la promotion mise en place. Depuis que Windows 10 est disponible, les utilisateurs des versions 7 et 8.1 peuvent en effet l’installer gratuitement en mise à jour. Beaucoup pensaient que cette « gratuité » d’un an serait finalement prolongée, mais Microsoft a récemment rappelé qu’elle prendrait bien fin le 29 juillet prochain.

GWX, l'application qui agace

En plus de cette promotion, Microsoft a très largement poussé vers l’installation de son système, via une petite application de promotion que certains ont appris à détester. Chargée initialement d’avertir les utilisateurs de la disponibilité deWindows 10, elle s’est faite avec le temps beaucoup plus insistante, comme nous l’avons signalé à plusieurs reprises. Rappelons par exemple qu’elle n'a finalement plus laisser le choix qu’entre « Installer maintenant » et « Installer ce soir », et qu’elle a fini par glisser dans Windows Update sous forme de mise à jour recommandée.

Pour se débarrasser – au moins temporairement – de ces messages, il restait une vieille solution : fermer la fenêtre en cliquant sur la croix. Mais Microsoft a choisi de contourner cette manipulation en modifiant à nouveau GWX, l’application de promotion. Désormais, quand elle apparait, la fermer ne changera plus rien : l’installation se réalisera à la date et à l'heure planifiées.

Cependant Microsoft se défent en argant qu'il est parfaitement possible d'annuler ou de retarder cette mise à jours .

En effet le site de Microsoft nous confirme sur son support pour la mise à jours KB3095675 que le fait de fermer ou de cliquer "OK" sur la fenêtre de signalement de mise à jours programmé, n'annule en aucune façon sa mise en place et nous indique qu'il nous faut lire ... "Cliquez ici pour modifier le calendrier de mise à niveau ...". Et oui c'est quelque peu vicieux comme démarche mais légal !

Pour ceux qui ne souhaite pas changer d'OS, Micosoft nous livre même la marche à suivre mais il nous indique seulement comment ne plus être dérangé par ces fénêtres intempestive et non comment nettoyer sérieusement son disque de toutes traces de Win 10. Je ne vous décrirais pas les nombreuses manipulations qui sont nécessaires afin de supprimer le GWX, l'empêcher de ce réinstaller et surtout de libérer le disque des quelques 2,4 Go d'espace occuppé par win 10 en attente.

 Beaucoup d'astuces et/ou de programmes pour bloquer ces mise à jours existent mais ne fonctionne pas ou son virussé.

Si toutefois vous décidez de rester définitivement sur votre windows, nous vous conseillons de passer par Never Win 10

Never10 est un nouveau programme créé par Gibson Research pour les machines fonctionnant sous Windows 7 ou Windows 8.1 pour empêcher la mise à niveau vers Windows 10 sur ces systèmes.

Microsoft rend très difficile pour les utilisateurs d'ordinateurs de rester sur Windows 7 ou 8.1.

never10

Lorsque vous exécutez le programme, l'une des trois choses peuvent se produire:

  1. Le programme détecte que les mises à jour sont manquantes et suggère de télécharger et les installer. Ceci est indiqué par le message «Dernière mise à jour de Windows ne sont pas installés dans ce système" .
  2. Le programme détecte que la mise à niveau vers Windows 10 est désactivé sur le système. Ceci est indiqué par le message "Windows 10 OS Upgrade est désactivé sur ce système" .
  3. Le programme détecte que la mise à niveau vers Windows 10 est activée. Ceci est indiqué par le message "Windows 10 OS Upgrade est activé pour ce système" .

Donc, exécutez le une fois, suivez les instructions et soit cliquez le bouton Désactiver (Disable), ou si les mises à jour sont manquantes, télécharger ces mises à jour avant de vous de le faire.

Gibson Research a publié les détails techniques qui révèlent ce que fait le programme quand il est exécuté. Fondamentalement, il définit ou supprime les deux clés de Registre suivantes:

  • HKEY_LOCAL_MACHINE SOFTWARE Policies Microsoft Windows GWX, crée la valeur 32 bits DisableGwx Dword et fixe à 1, ou supprime la clé.
  • HKEY_LOCAL_MACHINE SOFTWARE Policies Microsoft Windows WindowsUpdate, crée la valeur 32 bits DisableOSUpgrade Dword et définit à 1, ou supprime la clé.

La raison pour laquelle Never10 vérifie si les mises à jour sont disponibles première est que Microsoft a introduit les clés de registre avec la mise à jour Juillet à 2015. Si ces mises à jour ne sont pas installées, définissant les clés de registre ne sera pas faire une chose dans la prévention de la mise à niveau vers Windows 10.

Si vous connaissez votre chemin dans le registre, il peut être plus facile d'appliquer la clé directement à la place que vous ne devrez pas télécharger un programme supplémentaire pour cela.

Neverwin 10 est utile pour les utilisateurs de Windows qui ne veulent pas modifier le Registre manuellement, et préfèrent un programme simple qui fait que pour eux.

Je vous suggère de créer une sauvegarde ou d' une autre sauvegarde avant d'exécuter le programme.

Comme d'habitude "si vous ou l'un de vos agents .... nous nierons avoir eu connaissance de vos agissements. Bonne chance, Jim !"

**************

Mise à jours 06/06/16

La deuxième mise à jours majeur de Windows 10 confirmée pour cette été par Microsoft. Elle sera baptisée « Windows 10 Anniversary Update ».

Mais revenons, si vous le voulez bien, à l'historique essentiel : Le 29 juillet 2015 est le jours de la sortie officiel de Windows 10 & de la gratuité des mises à jours, puis en Novembre 2015 sortait la version "win 10 upgrade" (c'est la version 1511 de Windows 10) et Lors de sa conférence Build de mars 2016, Microsoft a annoncé sa prochaine mise à jour prévue pour juillet 2016 ainsi que la fin de la gratuité de win 10: ce sera "L'Anniversary Update" (ce sera sans doute la version 1607 de Windows 10). Cette mise à jours, appellée par certain Windows 10 Redstone 1, apportera son lot de nouveautés: 

La première concerne le navigateur Edge qui pourra être doté d’extensions (enfin). La technologie d’authentification biométrique Windows Hello sera étendue à de nombreuses applications. La seconde technologie est Windows Ink. Microsoft affirme que 72% des personnes utilisent encore le couple papier/crayon pendant au moins une heure par jour et 32% pendant plus de trois heures. L’idée est donc de combiner l’usage avec le couple tablette/stylet. Windows INK intègre de nouvelles fonctions tactiles et des APIs vont permettre d’intégrer ces fonctions dans n’importe quelle application très simplement.

Cortana reconnaît l'écriture

Cet usage prend tout son sens avec l’assistant Cortana. En effet, c’est le 2ème grand chantier autour de la mise à jour. Cortana est désormais capable de reconnaître l’écriture manuscrite et pourra également accomplir automatiquement certaines tâches à partir des informations collectées. Les possibilités sont très nombreuses depuis l’intégration automatique de rendez-vous dans le calendrier au tracé automatique d’itinéraires à partir de points notés au stylet sur une carte.

Outre ceci windows 10 va reconnaitre en natif linux Ubuntu & le Batch c'est à dire que linux sera partie intégrante de windows ( enfin presque :+O )

Article inspiré d'un article paru sur : 

Pour un historique plus complet cf 

Mise à jours du 18 juin 2016

Windows 10 a déployé son traditionnel patch tuesday du deuxième mardi de chaque mois. Pour l'essentiel, il remédie à pas moins de 44 failles dont 5 critiques (DNS, Office, JScript/VBScript, Edge et Internet Explorer) et prend la forme d'une mise à jour cumulative KB3163018 pour optimiser le système. A l'issue de l'application de la mise à jour qui nécessite plusieurs redémarrages, on obtient une version de système 10586.420.  

Files : non windows 10

Mettre un commentaire

* Nom:
* Email: (Non divulgué)
   Site web: (Site url withhttp://)
* Votre commentaire: